Page souvenir

En fouillant dans mes boîtes de vieilles photos cette semaine, j’ai trouvé celle-ci, prise lors d’un souper en bordure de mer, par une belle soirée tropicale. Il y a bien des années de cela, mais voici une page inspirée par le souvenir des fleurs et des couleurs vives des tropiques.

Publicités

Page scrapbook

Mon plus récent projet… une page de scrapbook. Les éléments qui sont entrés dans sa composition sont: des fleurs que j’ai fabriquées avec différentes découpes de papier cartonné, trois petits cadres en carton épais (chipboard), du ruban, des attaches parisiennes, trois rectangles de papier imprimé. J’ai commencé par perforer les côtés d’une feuille blanche avec une perforatrice dentelée et ensuite j’ai ajouté une fine bordure avec ma machine à coudre. Après avoir collé tous les élements sur la page, j’ai enduit certaines parties de Gesso blanc et  vaporisé de l’encre dans des tons de vert, rose, bronze et noir ici et là sur la page.

Cadre faux métal

Voici une carte qui utilise une double technique de gaufrage. C’est un peu long à faire mais je pense que le résultat en vaut la peine. J’ai commencé par estamper un feston du jeu d’estampes Flowering Flourishes avec l’encre Fil de Chlorophylle sur une carte blanche. Pour faire le cadre, il faut deux rectangles de papier cartonné taillés un peu plus petit que la carte, pour avoir une petite bordure blanche autour du cadre. Ici, j’ai utilisé le papier cartonné Cerise Carmin de Stampin’ Up!. Ensuite, on coupe une ouverture au centre de ces deux rectangles. Les deux pièces vont être collées l’une par dessus l’autre, alors l’ouverture dans la pièce qui constitue l’épaisseur du dessous doit être plus petite que celle de la pièce qui ira sur le dessus, pour donne l’effet d’un passe-partout autour de l’image.J’ai utilisé un poinçon rectangle de Spellbinders et mon Big Shot pour tailler les ouvertures, mais on pourrait le faire avec un Exacto et une règle en métal. Une fois les deux ouvertures coupées, on passe au gaufrage du morceau avec la plus grande ouverture (l’épaisseur du dessus). Première étape: avec un rouleau-tampon, j’ai enduit l’intérieur de la facade d’un plioir à gaufrage avec de l’encre VersaMark, et j’ai ensuite gaufré mon rectangle de carton avec ce plioir et le Big Shot. Un conseil: utilisez un plioir avec un design assez ouvert, avec de l’espace entre les parties creuses et surélevées. Deuxième étape: gaufrage à chaud de ce rectangle avec de la poudre à gaufrer couleur argent. Comme la poudre à gaufrer ne colle qu’aux endroits qui avait été enduit de VersaMark, on se retrouve avec un effet de vielle tôle travaillée. On assemble maintenant les deux rectangles, en collant celui qui est gaufré par dessus l’autre de façon à avoir une bordure rouge égale à l’intérieur. Le cadre est ensuite fixé à la carte avec des carrés de mousse Stampin’ Dimensionals®. Pour la touche finale, j’ai ajouté trois petites tiges de feuilles et une fleur, dans les mêmes teintes que l’image et le cadre, et j’ai collé une crystal du Rhin au centre de la fleur.

Emballage cadeau

Bon samedi tout le monde!  Déjà le mois de novembre et dans tous les magasins, les préparatifs ont commencés pour les fêtes de Noël! Sapins et décorations sont à l’honneur! Je commence à penser aux pâtisseries, pâtés, tourtières, etc. que nous préparons traditionnellement d’avance et congelons en attente des repas de Noël.

 Aujourd’hui je vous propose ces mignons emballages cadeaux. Mi-sac, mi-boîte, ils seront parfaits pour emballer les biscuits et confiseries que j’aime faire et offrir à nos amis à Noël. Pour en savoir plus sur la fabrication de ces jolis sacs, consultez le site http://www.splitcoaststampers.com/resources/tutorials/boxinabag/. C’est en anglais mais les images sont très détaillées alors même si vous ne parlez pas la langue, je pense que vous arriverez à suivre les instructions sans trop de peine.